Jodphur, la ville bleue

Nous arrivons lundi soir a 22h a Jodphur.La guesthouse qui nous attend n’est pas loin.Nous prenons le rickshaw qui connait l’hotel. Et premier rebondissement, sur le chemin dans les incontournables etroites ruelles de la ville fortifiee, pas moins de trois mariages ralentissent tres fortement voire completement notre avancee.Scene de quasi-hysterie dans la pollution des mobylettes, motos et rickshaw qui bondent les rues. Ca devient vite irrespirable et nous avons hate d’arriver pour se DOU-CHER.

 

L’acces a la guesthouse est impossible pour un rickshaw, trop large. Le chauffeur, cordialement, nous escorte jusqu’a l’hotel et excuse notre retard aux proprietaires. Comme promis par le Lonely Planet, la guesthouse est splendide, toute bleutee, sur 5 niveaux. Il y a meme des tentes sur le toit pour les campeurs dans l’ame.

Le proprio est adorable et nous permet de prendre une collation malgre l’heure tardive. Apparement, et cela sera confirme plus tard, que des Europeens dans la place.

Apres une bonne nuit et un petit dejeuner frugal, direction le Meherangarh, fort de Jodhpur qui surplombe la ville. Entree + musee + audio-guide pour 4 h de visite dans cette somptueuse citadelle a 125m d’altitude.Residence actuelle du maharaja de Jodhpur (encore auj), ce dernier a pris l’initiative en 1972 de restaurer la citadelle alors completement delabree pour en faire un joyau de la region du Rajasthan.

7 gigantesques portes pour 7 victoires sur des ennemis voisins. Les ramparts comportent d’anciens canons, la vue est superbe. On surplombe toute la ville bleue (bleue indigo pour rafraichir l’ete et eloigner les moustiques) et l’on peut entendre les voix et les sons portes par les courants.

Toujours, l’endroit est plein de groupes de touristes francais qui encombrent les nombreuses salles.

A la sortie, petit detour par le calme Jaswant Thada, memorial dedie au maharaja Jaswant Singh II. Un magnifique cenatophe en marbre blanc qui ressort de son environnement aride, a l’ecart de la ville.

Puis direction la tour de l’horloge et son Sadar Market (bazaar a gogo) avec pause omelette/pain perdu.

Ensuite nous rejoignons le musee du gouvernement a travers les ruelles peu rassurantes que Justine affectionne. 3 roupies l’entree, et bien ca n’en valait pas un de plus : pas de lumiere, poussiereux et photos interdites (vous me direz…)

Pour finir, Le Umaid Bhawan Palace qu Romain n’a pas trop apprecie .C’est vrai que cet endroit n’est autre qu’un caprice du maharaja Umaid Singh ou l’on ne voit que les photos de sa famille et l’etalage de sa richesse.

Retour a l’hotel, email rapide, Romain est heureux : ASNL 0 – 3 PSG, ouf me direz vous!

Cette fois-ci nous demandons a dormir dans une tente sur le toit. Bon, nous avons tres mal dormi mais le reveil avec lever du soleil sur le fort c’etait la grande classe!!!

Puis direction la gare routiere pour prendre un bus pour Ranakpur, siege du plus grand temple jain du pays qu’un couple d’allemand nous a recommande dans la jeep nous ramenant du Camel Safari.

Publicités

~ par justineromain sur mars 2, 2007.

3 Réponses to “Jodphur, la ville bleue”

  1. Tu aurais pu faire journaliste quelle verve !! Bizz

  2. « le musee du GOUVERNEMENT […] 3 roupies l’entree, et bien ca n’en valait pas un de plus : pas de lumiere, poussiereux et photos interdites (vous me direz…) »
    Niark, niark, niark ! ;o)

  3. Alors là les petits loups, ne m’en voulez pas mais beaucoup de texte et pas une photo pour une ville qui se caractérise par une couleur … faut vous reprendre! On vous aime quand même!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :