Shekhawati

Nous revoilà!!

La region du Shekhawati nous a vraiment beaucoup plu. Ce fut parfois épique mais que du bonheur au final!

Tout d’abord, nous avons fait connaissance avec un jeune Indien charmant dans le train aller qui nous a fait nous rendre compte que nous avions encore mille choses à voir dans Delhi, essentiellement des parcs. En effet, il a le même âge que nous; ainsi à chaque fois qu’il veut un peu d’intimité avec ses petites copines, lui comme tous les autres Indiens de son âge doivent se réfugier dans les nombreux parcs de Delhi pour pouvoir fleurter tranquille.

Exemple:

couple.jpg
Quatre arbres, quatre couples!! Que c’est mignon!

pote.jpg
Notre nouveau pote Indien, Mukesh, à Rewari, 00h30 en attente de notre correspondance pour atteindre Jhunjhunun, capitale de la petite région du Shekhawati.

Jhunjhunun

Nous arrivons à 5h30 à la gare et surprise, c’est le déluge, de type moussou violente; nuit noire , station déserte. Je vais bien, tout va bien!!

La salle d’attente est vide, deux chaises longues, pas de lumière; nous décidons d’attendre le lever du jour et (si Shiva le veut) que la pluie s’arrête!

9h30: Le jour est bien gris, la pluie incessante mais on est pas des petites caisses. Armés de nos K-ways (Justinea ici battu tous les records d’esthétisme), nous prenons un rickshaw pour aller à la gare routière puis nous rendre au Ketri Mahal sous la pluie battante. Un bon souvenir surtout à la fin où des enfants (les « gardes » du monuments) veulent prendre quelques photos.

Extraits:

ketri.jpg
Cour intérieure du Mahal, ancienne demeure du roi local.

ketri2.jpg
Vue du dernier étagevers l’intérieur.

Quelques photos de la ville du haut de l’édifice (pas extra le temps variment exécrable):

vu3.jpg

vu2.jpg

vue.jpg

Dans cette région (contrairement à beaucoup d’autres) en moyenne, 60% d’hindous et 40% de Musulmans qui vivent en paix les uns à côté des autres, à bon entendeur… :

Pour finir, un joli souvenir de la ville: (regardez en arrière plan le joli K-way de Justine)

kids.jpg

Fatehpur:

map.jpg

Nous sommes arrivés par le bus avec 2 heures de retard, vue l’état des routes et la pluie, c’est déjà pas mal d’ ETRE ARRIVES. Nous avons une réservation pour la nuit. Après avoir posé les affaires à l’hôtel, nous partons pour un tour de la ville. Un très jeune guide nous accompagne, il nous apprend que c’est la ville avec le moins de touristes en moyenne dû à l’état désastreux de ses rues. Apothéose aujourd’hui, la ville est innondée, les routes bloquées.

Ambiance…

ru.jpg

ru2.jpg

ru3.jpg

ru4.jpg

ru5.jpg

Mais nous arrivons à circuler à pied tant bien que mal en longeant les échopes qui bordent les « rues », et Fatehpur compte quelques beaux temples et havelis (topo sur ces bâtisses un peu plus loin) et une école…
ecol.jpg
Quoi de mieux pour apprendre à lire et à compter, les cours sont sur les murs..

templ.jpg
Temple publique.

tepl2.jpg
Temple privé, déjà un peu plus classe.

Les havelis sont avant tout un lieu de vie. Les plusanciens datent du début du 18ème siècle. Cependant ils sont un peu particuliers et spécifiques à cette petite région du Rajasthan même si l’on en trouve quelques uns dans tout le Rajasthan. En effet, ils sont recouverts partout de fresques et de peintures qui souvent évolues avec l’époque. Ainsi certaines oeuvres d’art représentent les dieux traditionnels Indiens dans un train , au bord de la piscine, dans une voiture et même utilisant un téléphone portable. La plupart des havelis visitables sont encore habités par une ou deux familles, à qui l’on donne une petite somme d’argent pour nous laisser voir leur chez-eux. Ils sont tous organisés d’une même façon, très logique, tout en respectant la culture du pays. Tour d’horizon:

door-haveli.jpg
L’entrée avec une porte très robuste est de mise, ces habitations sont accessibles à des classes assez élevées et donc se doivent d’être bien gardées.

hautb-porte.jpg
Le haut de la porte d’entrée peut être assez visser.

cour-hav.jpg
S’en suit une cour centrale, lieu de discussion et de salle à manger, essentiellement pour les hommes. Cette cour est entourée de petites pièces donnant sur cette cour; on y trouve la cuisine, la salle de bains, un salon couvert ou encoreune salle pour faire la lessive et la vaisselle.

cour-2.jpg
Comme toujours, les murs de la cour sont recouverts de peintures.

balanc.jpg
On y trouve même parfois une balancoire.. Comme c’est romantique.

femm.jpg
Plus en arrière se trouvent les pièces pour les femmes, afin de respecter leur intimité. Elles sont eloignées de la salle de vie principale.

coton.jpg
Puis s’il y a de la place, on peut trouver un jardin. Ici, du coton pousse dans les arbres.

Le lendemain, après une bonne grosse nuit bien méritée, nous nous réveillons sous un soleil de ouf. Quel contraste avec la veille .

otel.jpg
L’hôtel avec une cour intérieure, style haveli.

sun.jpg
Le pied!!!

dej.jpg
Sur le perron de l’hôtel, on est les seuls clients…

bronzt.jpg
Détendue, détendue, détendue; Bronzette autorisée mais en pantalon et manches longues, Inde oblige. Comment elle s’la pète!!!

Nawalgarh

Retour dans le bus pour rejoindre Nawalgarh, la ville que l’on a préférée du week-end; le beau temps y a certainement contribué… Quoiqu’il en soit, nous arrivons à l’heure et nous sommes prêts à profiter de cette dernière journée pour en voir le plus possible.
Au programme, trois havelis et le musée, un véritable bijou.

3.jpg
Malgré le guide, j’ai pour mission de surveiller les arrières de Justine qui ne manque pas de me le rappeler. Sinon, les éboueurs sont en grève depuis…. toujours.

pano.jpg
Le soleil et les flaques d’eau = jolies photos. (la rime dans l’âme)

fresk.jpg

ha1.jpg

port.jpg

porte1.jpg
Les havelis nous ont parus plus beaux ici, ou du moins mieux entretenus. Rien qu’au niveau des portes, ça se voit.

2.jpg

4.jpg


ha3.jpg

ha2.jpg
Les intérieurs sont vraiment pas dégueu!!

cuis.jpg
Sauf peut-être la cuisine et le lave-vaisselle (au sol devant, les deux petits enfoncements dans le sol) pourtant dans un haveli magnifique.

1.jpg
Mais vu de l’extérieur, ça en jette un max.

5.jpg

6.jpg
Un des havelis que nous avons visités appartenaient à une famille dont le couple tenait une fabrique d’encre vendue à travers la région.

Quelques prises de vue des terrasses situées sur le toit des havelis:

vu.jpg
Mosquée verte au fond.

vu21.jpg
Au centre, on devine deux toits noirs aux rebords troués; ce sont les toits de deux autres havelis. La ville détient le record avec 300 havelis. Elle compte aussi 20 temples hindous et 3 mosquées.

vu31.jpg
Cameeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeelllll!!!!!!

Pour finir en beauté, le Dr Ramnath A. Podar Haveli Museum (http://podarhavelimuseum.org/default1.htm) une merveille. En 1902, le père de ce cher Dr Ramnath décide d’entreprendre la restauration avec les techniques de l’époque de ce gigantesque haveli, pour en faire un musée. Il compte ainsi redorer le blason de Nawalgarh en particulier et du Shekhawati et du Rajasthan en général. A sa mort, son fils prolonge l’oeuvre qu’il a entreprise et aujourd’hui encore, même si le plus gros a été fait, les peintures et fresques retrouvent leur éclat d’antant. C’est un passage obligé. Ce musée et son directeur ont reçu nombre de décoration et prix pour contribution au développement du patrimoine du Rajasthan. Nous sommes les seuls visiteurs, nous pouvons ainsi tranquillement découvrir toutes les salles, qui, une à une, raconte, un pan de l’histoire du Shekawati et du Rajasthan, dans une certaine mesure. On y découvre ainsi une salle dédicacée au mariage, à la bijouterie, à l’architecture, au mode de vie, à la musique, aux photos de la famille Podar… Une vraie merveille, les murs de chaque pièce sont une oeuvre d’art en eux-mêmes. Certaines photos méritaient d’être un peu plus grandes:

por-mus.jpg

musee.jpg

7.jpg

dieu.jpg

plaf.jpg

Le clou du spectacle:

uuuffff.jpg

Enfin, retour vers la gare de Nawalgarh pour dîner et attendre le train: quelques photos sympas du Rick shaw et une caméra embarquée (vous commencez à connaître)

rue.jpg

soleil1.jpg

Et pour finir, la vidéo, un peu la nausée sur la fin mais promis, c’est de la faute de la route, je n’ai pas encore la tremblote.

Une fois à la gare, nous avons visité un train de luxe (mais alors top prestige) qui relie Bikaner à Jaipur (2 villes du Rajasthan) en trois jours et trois nuits. Tout est inclus, les restos, les visites, les festivals. Etant donné le prix (pour un couple 200 dollars par jour et par personne) cela peut constitué une petite pause confort au milieu d’un plus long périple en Inde, plus pour les parents que pour nos budgets d’étudiants. Cependant le manager nous a bien reçu et fait visité le train, offert le Thé (à l’occidental), quelques biscuits et le DVD (qui ne fonctionne pas…) sur ce train. Voici l’adresse du site assez bien fait: Heritage on Wheels .
Sur le quai, après quelques moments d’hésitation, un homme puis une quinzaine ont entamé la discussion avec nous, essentiellement sur les différences culturelles et religieuses (ces deux notions sont très très liées en Inde beaucoup plus qu’en Franc, comme vous pouvez l’imaginer). Très instructif et passionant. En gros, ils comprenaient difficilement notre monothéisme et notre non-végétarianisme. La place du couple dans la société est très différente aussi. Mais nous avons bien ri, ils avaient tous le sens de l’humour et même si cela peut paraître etrange, 15 moustachus qui vous observent et vous questionnent, cela reste le meilleur moyende sentir un exemple de la vision des Indiens sur notre Société, française d’abord, Occidentale plus généralement.
A bord du train, pas de souci pour le premier  tiers. Puis après le changement, train pour Delhi surbondé (honnêtement, on était environ 500 sur le quai à attendre ce train, et il est arrivé en gare déjà plein. On s’est serré à 2 sur une petite couchette. Au final, 11h pour faire 200km (sans exagération), loin du confort de ces 2 photos prises à l’aller:

dodo.jpg

dodos.jpg

Voilà, on se retrouve la semaine prochaine, nous partons après demain Jeudi un tour plus vaste du Rajasthan. Plein mais alors plein, encore plus de photos que ce week-end.

Publicités

~ par justineromain sur février 14, 2007.

14 Réponses to “Shekhawati”

  1. Salut les enfants,

    Excellent reportage qui nous transmet prafaitement vos impressions. Le petit canon fait merveille, même sans luminosité et les cadrages sont parfaits! Qu’elle chance a Justine! Est ce que son K- way se fait toujours? La Redoute ou les 3 S… Mais non on l’aime quand même! Profitez en bien et continuez à nous cultiver.
    Gros bisous

  2. Vraiment super!! photos, commentaires, k-way… tout très bien. Profitez-en bien et si les sous manquent pas de problèmes mais pas en 5 etoiles les hotels…mais je sais que vous êtes raisonnable Bisous

  3. salut les amis!

    ça fait super plaisir pour vous tout ces voyages!
    continuez à raconter.

    Gros bisous

    🙂

  4. Goodness man, you two are traveling big time! We appreciate your reporting more than you know. It is very nice to travel vicariously through your pages. Thanks again, you are seeing amazing things.
    All the best!

  5. Merci beaucoup pour ce reportage !
    Au travers de vos commentaires et des photos, on vit quelque part un peu l’aventure avec vous !
    Justine, n’écoute pas Romain, il est parfait ce Kway et il est sur de ne pas te perdre avec!!
    Niveau nourriture : pas trop dur?!!
    Donnez nous votre adresse, et on vous enverra qelques douceurs !!
    Justine, promis, on pense à toi et on t’envoi les photos trés prochainement.
    Et dans tout ca, vous bosser un peu ?!!
    Gros bisous à vous deux and take care !

  6. Par krisna mais vous faites un super trip…que d’iamges colorées et magnifiques…nous reviendrez vous « boudhistes… »allez les petits profitez en bien et continuez à nous régaler. Pleins de bises de Pat et Nic

  7. ok ok vous m’avez convaincue je viens partager quelques jours l’aventure (disons en avril) ma grande

    ps j’en profiterai pour récupérer mon K.Way…….
    Je vous embrasse tous les deux

  8. Bon bon bon bon bon. Ma foie, vous avez l’air de bien vous tripper les zenfants. Tu me dira y’a de quoi ;-). Bande de petits veinards. Spécial dédicasse à Romain, je vous fait part de ma joie allemand, car je pense que ça doit te manquer là ou tu te trouves :
    Ja wohl! Es ist eine gute Reise.
    Y’a juste un hic : 11h pour faire 200 km c’est tout de même le bad trip.
    Bisous et attention au poulet tandoori

  9. Oh la charge, la faute d’orthographe de folie : c’est une dédicace avec un « c » zut alors !! Mais c’était un boutade, c’était juste pour voir si j’avais toute votre attention 😉

  10. ca fait plaisir de voir que vous profitez toujours aussi bien de votre voyage. Si vous passez par Calcutta oubliez pas de me prévenir.

    Bisous à tous les deux

  11. Bonjour les ptits loups J’ai enfin réussi à soutirer l’adresse du blog à Jean Marc…Ah ces Bellon pas préteurs…Vos photos sont très belles votre voyage fait des envieux et me replonge 30 ans en arrière. Je trouve que cela n’a pas changé toujours d’aussi beaux sourires et de belles couleurs . Hier nous étions à l’anniversaire de Marin , toute la Mayenne ( la notre) se porte bien . julie et Marie aussi, julie habite depuis 8 jours Saint Mandé, et Marie finit un stage de 4 semaines chez Carat avant de partir au ski . Les vieux bossent…On pense à vous. On vous embrasse très fort et merci pour toutes ces nouvelles. Nous attendons la suite KIKI PS: Romain surtout dis à Justine de ne pas égarer son KWay, car au moins tu l’as à l’oeil…et de loin

  12. Pour JS:

    « ma foi » c’est sans « e », « dira » c’est ave un « s », « spécial » c’est avec un « e », c’est « fais » et non pas « fait », « ou » devient « où ».

    JE FAIS TRES ATTENTION !!!!!!!

    Pas de faute d’orthographe sur le blog de Romain… Jamais…

  13. COUCOU les jeunes superbes les photos franchement nous voyageons avec vous c’est chouette. Bon en fait j’étais presque certaine d’avoir vu tata Corinne avec ce K-Way et maintenant j’en suis sure car elle veut le récupérer, Justine surtout fait très attention qu’on ne te le pique pas je pense d’ailleurs que Romain veille dessus!!!!!! Bon sinon pour nous ça va impec Théo compte les dodos pour partir à Criquebeuf et surtout aller à la chasse dimanche, il en reste 2 ça devient bon OUF et Tom pousse comme un champignon il commence à galopper et touche à tout donc tout va bien GROS BISOUS à vous 2 Caro, Bruno, Théo et Tom

  14. bande de gros batourd!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :